Archives par mot-clé : innovation

Avis de soutenance de thèse

 

Notre collègue Ikram Hachicha Ellouze, membre du Programme Loth et assitante à l’Institut supérieur d’administration des affaires de Sfax-Tunisie, soutiendra le 03 juillet 2013 sa thèse en Sciences de gestion intitulée :

«Design et Marketing des services : système de représentations cognitives des innovations touristiques-culturelles dans  le   Sud-est tunisien»

Lieu : IEMN- IAE Bâtiment Erdre salle 212 (à 10H) -Université de Nantes

Résumé:

La présente thèse s’est intéressée à une conjonction rarement posée, celle du design et du Marketing des services, et ce pour une meilleure identification des leviers d’optimisation des possibilités de réussite de l’offre des prestataires des services. Leur articulation en « un design des services », a le mérite d’explorer tout un système de représentations cognitives d’innovation en vue de mieux éclairer un tel concept émergent, multiforme et par ailleurs complexe. Aussi, en portant notre réflexion sur le design des services d’un point de vue marketing, nous avons cherché à faire le point sur les différentes approches qui lui sont relatives, et à considérer des référents complexes et systémiques en vue de mobiliser les représentations cognitives du marché (structurées selon des modèles cognitivistes).

A ces avancées d’ordre théorique, nous avons opté pour un terrain empirique à savoir le secteur des services touristiques autour des gsour du Sud-est Tunisien. Notre démarche exploratoire a été menée auprès des professionnels des services (36) et des consommateurs-touristes (67) au travers de guide d’entretien semi-directif. Dans un tel schéma multi-acteurs, les résultats ont révélé un foisonnement de représentations cognitives des innovations touristiques-culturelles dans le Sud-est Tunisien. Nous en dégageons des pistes d’enrichissement théorique et méthodologique pour une vision croisée du Marketing des services et du design, dans un contexte d’innovation.

 Membres du Jury :

  • M. Jean-Pierre Mathieu, Professeur à Audencia école de management Nantes, Directeur de thèse
  • M. Jean-François LEMOINE, Professeur à l’université Paris 1 Sorbonne
  • M. Luc MARCO, Professeur à l’Université Paris 13
  • M. Didier DUGUEST, Maître de conférence à l’Université de Nantes
  • M. Anis JARBOUI, Maître de conférence agrégé à l’Université de Sfax

 

Vous pouvez consulter les publications de Ikram Hachicha Ellouze dans la rubrique Nos publications

Table ronde du Programme Loth, Colloque international, Agadir, juin 2013

logo LothColloque international
Le champ d’étude des communications organisationnelles. Perspectives théoriques et pratiques croisées du Nord et du Sud
Agadir 5-7 juin 2013

 

Compte rendu de la table ronde du Programme Loth : Patrimoine, tourisme et développement territorial

entre authenticité, innovations et organisation 

Le colloque international Le champ d’étude des communications organisationnelles. Perspectives théoriques et pratiques croisées du Nord et du Sud, organisé à Agadir par le laboratoire Larlanco de l’Université Ibn Zohr d’Agadir, le laboratoire PREFics de l’Université Rennes 2, le groupe Org&Co de la Société Française des Sciences de l’information et de la communication, a accueilli, le 7 juin 2013, une table ronde du programme LOTH (Langages, Objets, Territoires et Hospitalités) portant sur la thématique Patrimoine, tourisme et développement territorial : entre authenticité, innovations et organisations.

  DSC_0149  DSC_0143

Cette table ronde a été animée par Christian Le Moënne président de la SFSIC et Abdellatif Ait Hedda de l’Université  Ibn Zohr. Ont participé à cette table ronde Vincent Meyer le responsable, pour la France, du programme LOTH et les membres marocains impliqués : Abdellatif Ait Hedda enseignant chercheur à l’ENCG d’Agadir, Fatima Zahra OUFARA doctorante à l’Université Mohamed V de Rabat (sous la direction conjointe des professeurs Mohamed Ait Hamza et Vincent Meyer), Hayat Zerouali enseignante chercheure à l’École des Sciences de l’Information de Rabat.

Vincent Meyer a présenté le programme LOTH dans sa communication Langages, Objets, Territoires et Hospitalités : la communication au service du développement territorial dans les zones fragiles et menacées. Il a mis l’accent sur les orientations scientifiques du collectif LOTH, sur les partenaires historiques, les travaux et manifestations qui ont ponctué le parcours de ce programme, notamment la publication de l’ouvrage collectif Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb (Sghaïer & Morelli, dirs, 2012) et le colloque international de Djerba 2012 en Tunisie Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées : entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication.

L’intervention de Hayat Zerouali intitulée Interpréter et qualifier un patrimoine local : médiations et inscription territoriale. Le cas de la province de Nador a porté sur la question de la mise en patrimoine des richesses locales et leur inscription dans les stratégies du développement du territoire. Les médiations patrimoniales  caractérisées sur son terrain lui ont permis de situer la question des expertises et des savoirs à même d’équiper et de qualifier un patrimoine et une mémoire relevant du local. Elles lui ont aussi permis d’interroger le critère de l’authenticité et les lieux de sa fabrication et, à partir d’exemples concrets, d’aborder la problématique de l’inscription territoriale sous l’angle de la communication entre les différents acteurs de la qualification et de l’interprétation du patrimoine.

DSC_0165 DSC_0225 DSC_0182

Fatima Zahra Oufara a présenté une communication sur le thème : La communication touristique dans la province de Taroudant : analyse du contenu des guides touristiques.  Dans son intervention, la doctorante a mis l’accent, en premier lieu, sur la communication touristique en la situant dans le champ de la communication des organisations. Elle a exposé, en second lieu, les différents résultats auxquels ont abouti ses premières recherches. Ainsi, a-t-elle pu extraire, à partir de l’analyse du contenu des guides touristiques, plusieurs données relatives à l’image touristique de la province de Taroudant et à la représentation des différents lieux touristiques de cette province sur ce support de communication touristique.

La communication de Abdellatif Ait Heda (préparée et proposée avec Pierre Morelli) intitulée : « Les déterminants de l’authenticité d’un site touristique. Cas des oasis de la région de Guelmim Es-Smara au sud du Maroc » s’est penchée sur la problématique du développement du tourisme dans les oasis du sud. L’engouement pour le tourisme oasien, au Maroc, incite les deux chercheurs, à partir d’une enquête de terrain, à repenser  l’authenticité non pas comme une nostalgie pour des sites, des objets et des savoir-faire ancestraux, mais comme la capacité de ces objets et ces savoir-faire à se pérenniser par des alliances avec des objets modernes et par leur capacité à mobiliser les TIC dans leurs processus de production. La communication soulève également la question de l’authenticité comme une action relevant principalement de l’intelligence collective en posant la question des modalités de communication entre les acteurs auteurs/producteurs de l’authenticité.

         Par Fatima Zahra Oufara, Hayat Zarouali et Abdellatif Ait Heda