Archives de catégorie : Nos publications

Actes du colloque de Taroudant – Bon de commande

Les actes du colloque international La valorisation des patrimoines : communication et authenticité sont disponibles en version papier, édition de l’Université Ibn Zohr-Maroc. Prix : 25euros/ 250dhs marocain, frais de port inclus.

1ere-et-4eme-de-couverture-colloque-2015-taroudant

Pour toute commande, vous pouvez adresser votre demande à l’adresse suivante : colloqueTaroudant2014@gmail.com

Merci de préciser  votre nom et prénom et votre adresse postale.

******

 

 

Communiquer, Revue de communication sociale et publique, 16 | 2016

Développement territorial et stratégies de communication à l’épreuve de l’authenticité

Valorisation of Heritages: Authenticity and Communication

Ce dossier comprendra plusieurs des travaux menés dans l’espace euro-méditerranéen, et plus particulièrement au Maghreb, autour des développements de la communication publique et territoriale. L’accent sera mis sur la question de la valorisation des patrimoines (naturel, matériel et immatériel) dans les politiques de développement local et/ou durable qui imprègnent et animent aujourd’hui les orientations stratégiques des pays du bassin méditerranée.

Les textes détailleront et problématiseront différents dispositifs de cette valorisation qui convoquent des supports protéiformes tels que l’événementiel, les médias locaux, les TIC, le management de projets et/ou le marketing territorial, et équiperont leurs discours de légitimation de notions singulières – présentées comme des valeurs – à savoir la recherche d’une authenticité et/ou un retour au terroir. Tout se passe donc comme si le développement territorial était maintenant inséparable d’une qualification d’« authentique » inhérente aux lieux, aux produits, aux savoir-faire, aux objets artisanaux ou aux sites touristiques ou patrimoniaux. Dans le même temps, la diversification des politiques de valorisation des patrimoines se confond de proche en proche avec une logique commerciale notamment en ce qui concerne l’essor du tourisme. La communication publique et territoriale est ainsi doublement convoquée dans une dimension économique d’une part pour renforcer l’attractivité et de l’autre pour dynamiser les économies locales et soutenir les politiques publiques.

Coordination
Abdellatif Ait Heda, ENCG Agadir
Vincent Meyer, Université Nice Sophia Antipolis

Notes de la rédaction : Numéro prévu à l’hiver 2016

Capture d'écran 2015-07-01 09.44.52

Communiquer, Revue de communication sociale et publique contribue à une meilleure compréhension des phénomènes de communication humains. Cette thématique est abordée dans son ensemble, qu’elle soit organisationnelle, interculturelle et internationale, interpersonnelle et de groupe, marketing et publicitaire, politique ou qu’elle touche à la santé, l’environnement, les technologies, la communication scientifique, les relations publiques, sans que ces indications ne soient exhaustives.

Informations disponibles sur : http://communiquer.revues.org/

Parution : Communication publique et territoriale au Maghreb

Communication publique et territoriale au Maghreb
Enjeux d’une valorisation et défis pour les acteurs

Sous la direction de Aïssa Merah et Vincent Meyer

Préface de Michel Durampart

Postface de Dominique Mégard

ouvrage

Éditions L’Harmattan, Collection « Communication et civilisation », ISBN 978-2-343-06061-3, 228 pages, 24 euros

Partenaire du programme franco-maghrébin Langages, objets, territoires et hospitalités (LOTH), la Faculté des sciences humaines et sociales de l’université de Béjaïa contribue, par ces travaux, à la réflexion sur les liens entre communication et développement territorial. Comme dans les précédentes publications de ce programme, il s’agit dans cet ouvrage d’interroger la conception et la réalisation d’actions de communication couplées à des dispositifs de conservation, de réhabilitation et de mise en valeur de différents patrimoines au Maghreb en partant du point de vue des acteurs du terrain et des publics concernés. Ainsi les textes mettent-ils au jour l’intérêt d’étudier les interactions effectives entre différents publics et acteurs territoriaux, mais également celles mises en œuvre entre deux métiers, à savoir : les communicants publics des institutions territoriales en voie de professionnalisation et les journalistes traitant l’actualité de ces institutions et territoires dans un contexte de mutation socio-économique sans précédent. De la sorte, les thématiques de recherche en information et communication s’ouvrent aussi sur des recherches et objets en géographie, écologie, aménagement du territoire, qualification de produits culturels et artisanaux, préservation et restauration des sites patrimoniaux et touristiques.

 Aïssa Merah est maître de conférences HDR en sciences de l’information et de la communication à l’université de Béjaïa, chercheur au laboratoire Réception et usage des produits culturels et médiatiques, université Alger 3, merah_aissa@yahoo.fr.

 Vincent Meyer est professeur des universités en sciences de l’information et de la communication, chercheur au laboratoire Information, milieux, médias, médiations (I3M), université Nice Sophia Antipolis, vincent.meyer@unice.fr.

Ont contribué à cet ouvrage : Abdellatif Ait Heda, Farouk Bahloul, Ouafae Bouchaf, Karima Boudedja, Asma Chaker, Warda Daim-Allah, Michel Durampart, Hamida El Bour, Mustapha Guenaou, Leila Hammoud, Mounir Jarraya,Ali Khardouche, Abdelouhab Makhloufi, Dominique Mégard, Aïssa Merah, Vincent Meyer, Linda Saadaoui, Walid Zoghbi et Khaled Zouari.

Avis de soutenance thèse en co-tutelle

Notre collègue Syrine Ben Slymen, membre du Programme Loth soutiendra sa thèse en sciences de l’information et de la communication le vendredi 14 novembre 2014 à 14h.

Lieu : Salle du Conseil de l’UFR LASH,  Campus Carlone, UFR Lettres, Arts et Sciences  Humaines – Université Nice Sophia Antipolis

«Sentiment d’appartenance et intelligence territoriale:

une application au contexte tunisien»

Sous la direction de Vincent MEYER et la co-direction de Ahmed BEN HAMOUDA

 Membres du Jury :

M. Ahmed BEN HAMOUDA, professeur, ISG de Tunis, Université de Tunis

M. Vincent MEYER, professeur, Université Nice Sophia Antipolis

M. Michel M. DURAMPART, professeur, Université de Toulon

Mme Elizabeth GARGERE, professeur, Université de Bordeaux

Mme Lamia HECHICHE, professeur agrégée, HDR, ISG de Tunis, Université de Tunis

M. Sami BOUDABBOUS, professeur, Ecole supérieure de commerce de Sfax

Résumé de thèse 

Notre recherche a été établie dans le cadre du programme de recherche interdisciplinaire Langages, objets, territoires et hospitalités. Notre objectif est d’apprécier les procédés informationnels, communicationnels et de management pour la valorisation des régions de Nabeul et de Médenine sous l’égide du CGDR et de l’ODS, et d’estimer et d’évaluer la nature du lien entre le sentiment d’appartenance et la valorisation  territoriale par le biais de ces dispositifs d’intelligence collective. L’ancrage de notre recherche dans les champs interdisciplinaires des sciences de gestion et des sciences de l’information et de la communication nous a permis d’appréhender notre objet de recherche dans une logique d’instrumentalisation de pratiques et de dispositifs de management du territoire et dans une logique de communication, de transmission de l’information, de capitalisation et de diffusion des connaissances. Toutes ces pratiques étant sélectionnées à travers le ressenti envers le territoire en termes d’identité, d’attachement et de solidarité. Le travail avec les acteurs de développement nous a permis de cerner l’intensité de leur sentiment d’appartenance et les liens de causalité que cela peut avoir avec l’intelligence territoriale adoptée en termes de sélection des dispositifs communicationnels informationnels et de management.

Alors que le travail avec les acteurs de la population locale nous a permis de vérifier les liens de causalité entre la perception de l’intelligence collective instaurée au niveau du territoire et le  renforcement de l’identité de l’attachement et de la solidarité envers la région. En effet l’appréhension et la mesure d’un lien de causalité entre deux notions invite le recours à des échelles de mesure qui permettent la qualification et la quantification de ce lien. C’est pourquoi le travail de terrain mobilise une approche qualitative exploratoire pour la définition des items de certaines variables et une approche quantitative pour identifier la nature du lien entre nos variables et parvenir à le mesurer.

Notre travail de terrain a été essentiellement axé sur le recueil de données qualitatives et quantitatives auprès de la population de responsables institutionnels et non institutionnels dans la région de Nabeul et celle de Médenine. Ainsi que le recueil de données quantitatives auprès de la population locale des deux régions. Le traitement du corpus émanant de notre terrain nous a permis de cerner la nature du lien entre nos dimensions de recherche.

Les principaux résultats de notre recherche, atteints suite à l’analyse et l’interprétation des données recueillies se présentent comme suit :

  • La validation de l’hypothèse H1 le sentiment d’appartenance est positivement associé à l’intelligence économique territoriale.
  • La validation partielle de l’hypothèse H2 le sentiment d’appartenance est positivement associé au knowledge management territorial.
  • La validation partielle de l’hypothèse H3 le sentiment d’appartenance est positivement associé à l’intelligence territoriale perçue.

In fine cette thèse révèle les liens de causalité entre le sentiment d’appartenance et les dimensions de l’IET et certaines dimensions du KMT et de l’ITP. Nos propositions invitent au diagnostic, l’évaluation et la compréhension du pourquoi de l’abandon de certaines pratiques d’intelligence territoriale, l’adoption de nouvelles formes de communication publique et territoriale pour le renforcement du sentiment d’appartenance et pour assurer un  meilleur partage et diffusion de l’information.

Mots-clés : Intelligence territoriale, intelligence économique, knowledge management, sentiment d’appartenance, identité à la région, attachement à la région, solidarité envers la région, communication publique et territoriale

Parmi les publications de Syrine Ben Slymen

Ben Slymen S., 2012, « Atténuer les disparités régionales, quels mécanismes pour réussir ? », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp 415-436 .

  .

Numéro Spécial RTC Maghreb et territoires en communication

Revue Tunisienne
de Communication

Revue Scientifique Semestrielle • N° 62 • Janvier / Juin 2014
Institut de Presse et des Sciences de l’Information

Sous la direction de Vincent Meyer et Nozha Smati

Sommaire en PDF

Maghreb et territoires en communication
Vincent Meyer, Nozha Smati

Des ressources à valoriser

Richesses patrimoniales au Sud-Est tunisien et opportunités
de valorisation : quelles formes communicationnelles ?
Mohamed Jaouad, Amor Tbib, Zeineb Mtimit
Impact du diagnostic territorial participatif sur la prise de décision
pour le développement local : cas d’une commune rurale de la province de Taroudant (Maroc)                                                                                        Ouafa Barakat, Abdelaziz Bendou
Le territoire insulaire de l’archipel de Kerkennah (Centre-Est tunisien) : vers une communication efficace de la fragilité environnementale                                                                                                                                                Mounir Jarraya, Mohamed Hellal
La valorisation des ressources territoriales par des initiatives informelles locales dans les territoires ruraux. Étude de cas en Algérie Karima Boudedja
Des zones arides, fragiles et menacées en valorisation?
Balkis Mzioudet Faillon

« Des mises en tourisme » : entre attractivité et développement
Patrimonialiser un héritage culturel local : quel dispositif de qualification ? Le cas de la province de Nador
Hayat Zerouali
Le tourisme culturel durable comme facteur de mise en valeur
du patrimoine architectural, exemple de la ville de Tlemcen (Algérie)
Soumia Mahdid Kherbouche, Abdelkader Djedid
La communication touristique sur la province de Taroudant : suivez les guides
Fatima Zahra Oufara                                                                                                          Communication territoriale et représentations de l’environnement
Cas des acteurs locaux dans la ville de Béjaïa Algérie
Aissa Merah

Notes de recherche
Patries et/ou identités régionales : quelle caractérisation dans des régions transfrontalières ?
Olaf Kühne, Antje Schönwald, Annette Spellerberg
Réseaux sociaux, dématérialisation du traitement des revendications
citoyennes et renforcement de la démocratie dans le monde arabe : le cas du Maroc
Mohamed Amine El Mahfoudi, Aawatif Hayar, Serge Miranda
Trace architecturale et communication
Hafida Boulekbache

 ***************

Numéro Spécial LOTH – Revue tunisienne de communication

Annonce de prépublication

Le prochain numéro de la Revue tunisienne de communication sera consacré aux travaux des chercheurs du programme Loth sous le titre :

Maghreb et territoires en communication

SOMMAIRE

Maghreb et territoires en communication

Nozha Smati, Vincent Meyer

 Des ressources à valoriser

Mohamed Jaouad, Amor Tbib, Zeineb Mtimit

Richesses patrimoniales au Sud-Est tunisien et opportunités de valorisation : quelles formes communicationnelles ?

Ouafa Barakat, Abdelaziz Bendou

Impact du diagnostic territorial participatif sur la prise de décision pour le développement local : cas d’une commune rurale de la province de Taroudant (Maroc)

Mounir Jarraya, Mohamed Hellal

Le territoire insulaire de l’archipel de Kerkennah (Centre-Est tunisien) : vers une communication efficace de la fragilité environnementale

Karima Boudedja

La valorisation des ressources territoriales par des initiatives informelles locales dans les territoires ruraux. Étude de cas en Algérie

Balkis Mzioudet Faillon

Des zones arides, fragiles et menacées en valorisation ?

« Des mises en tourisme » : entre attractivité et développement

Hayat Zerouali

Patrimonialiser un héritage culturel local : quel dispositif de qualification ? Le cas de la province de Nador

Soumia Mahdid Kherbouche, Abdelkader Djedid

Le tourisme culturel durable comme facteur de mise en valeur du patrimoine architectural, exemple de la ville de Tlemcen (Algérie)

Fatima Zahra Oufara

La communication touristique sur la province de Taroudant : suivez les guides

Aissa Merah

Communication territoriale et représentations de l’environnement. Cas des acteurs locaux dans la ville de Béjaïa Algérie

Notes de recherche

Olaf Kühne, Antje Schönwald, Annette Spellerberg

Patries et/ou identités régionales : quelle caractérisation dans des régions transfrontalières ?

Mohamed Amine El Mahfoudi, Awatif Hayar, Serge Miranda 

Réseaux sociaux, dématérialisation du traitement des revendications citoyennes et renforcement de la démocratie dans le monde arabe : le cas du Maroc

Hafida Boulekbache

Trace architecturale et communication

 

Actes du colloque « Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées : entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication »

 

 Meyer V., Sghaïer M., Smati N. 2012 (dirs), Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées : entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, actes du colloque Loth, Djerba 14-16 novembre 2012, Revue des régions arides, 28 (2/2012), Numéro spécial, Institut des régions arides, Médenine,  Tunisie. 

Disponibles en format PDF : Actes du colloque (14,2 Mo)

Nb : les actes sont également disponibles sur  le site de l’IRA rubrique Agenda : http://www.ira.agrinet.tn/fr/agenda.php

 

 

Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb

 

Parution aux éditions L’Harmattan de l’ouvrage Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, sous la direction de Pierre Morelli et Mongi Sghaïer

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=38751

 

    Cet ouvrage questionne le lien entre communication publique et développement territorial dans certaines zones fragiles et menacées du Maghreb. Il clôt la première phase du programme de recherche franco-maghrébin LOTH (Langages, objets, territoires et hospitalités) né en 2006 d’une collaboration entre le Centre de recherche sur les médiations (CREM EA 3476, Université de Lorraine – Metz) et le Laboratoire d’économie et sociétés rurales de l’Institut des régions arides (LESOR, IRA – Médenine, Tunisie), et bénéficiant également du soutien de l’AUF et du CNRS-ISCC. Dans une volonté de rapprocher les sciences de l’information et de la communication (SIC) et les sciences économiques, ces travaux ouvrent des horizons de recherche inédits et induisent de nouveaux questionnements autour de notions telles que l’intelligence territoriale, le marketing territorial, la confiance entre acteurs du développement local, les perceptions et la valorisation de sites patrimoniaux…). La pluridisciplinarité au cœur de ce programme (SIC, sciences économiques, sciences de gestion et histoire) permet de sérier, dans une première partie, les questions liées à la communication territoriale rapportées aux différents patrimoines (architectural, culturel, géographique, historique, etc.) qui caractérisent les zones étudiées. La seconde partie traite de l’attractivité des territoires à travers le processus de patrimonialisation et interroge les enjeux liés au développement de formes touristiques alternatives à l’offre phare : le tourisme balnéaire.

Ont contribué à cet ouvrage : Hanane Abichou, Abdelatif Ait Heda, Sarra Belhassine, Mohamed Ali Ben Abed, Mouna El Gaied , Ikram Hachicha, Mohamed Haddad, Mohamed Jaouad, Habib Kazdaghli, Jean-Pierre Mathieu, Aissa Merah, Vincent Meyer, Pierre Morelli, Balkis Mzioudet – Faillon, Mongi Sghaïer, Nozha Smati, Amor Tbib, Hayat Zérouali

Articles – Chapitres d’ouvrage – Communications publiées

Abichou H. & Sghaïer M., 2012, « La contribution monétaire comme indicateur du degré d’implication possible des acteurs dans la valorisation du patrimoine : cas des Ksour du Sud-est tunisien », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 207-226.

Abichou H., 2012, « Transformation des activités, nouveau regard sur le rôle du patrimoine comme source de commercialisation rentable de l’identité : cas du sud tunisien, in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 237-252.

Ait Heda A., 2012, « Les problématiques de la communication dans le développement territorial : cas des oasis de la région de Guelmim Es-Smara au sud du Maroc », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 79-94.

Bechir R., Miloud Dhifallah S. & Issaoui M., 2012, « Disparité territoriale et développement socio-économique dans le sud-est tunisien, une étude à travers l’analyse des indicateurs de développement », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp.401-414.

Belhassine S., 2012, « Raconter le lieu par l’image. Analyse sémiologique de cartes postales des ksour du Sud-est tunisien », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 195-205.

Ben Slymen S., 2012, « Atténuer les disparités régionales, quels mécanismes pour réussir ? », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 415-436.

Boudi M., 2012, «Mouvement d’acteurs et valorisation des produits de terroir : cas  de  la  wilaya  de  Bejaia », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 337-346.

Chouikha L., 2012, «Démocratie participative et campagne électorale :  implication des médias et rôle d’une instance independante», in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 43-48.

El Gaied M., 2012, « Communication et développement territorial : penser la qualité du service touristique dans le Sud-est tunisien », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 243-254.

El Gaied M., 2009, « Représentations sociales, communication territoriale et démarches qualité : quelle articulation face aux défis socio-économiques et climatiques des zones arides ? », in Khatteli, H., Sghaïer M. (Éds.), Sociétés en transition et développement local en zones difficiles « DELZOD », Médenine : Institut des régions arides, pp. 511-515.

Hachicha I . & Mathieu J.-P., 2012, « Représentations cognitives des potentialités d’innovation dans le design des services touristiques autour des ksour du Sud-est tunisien », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 227-242.

Hachicha I. & Mathieu J.-P., 2010, « Le système des représentations cognitives du design des services : implications au contexte d’handicap », in Meyer V., Thiéblemont-Dollet S. (dirs.), Design des lieux et des services pour les personnes handicapées, Bordeaux : Éd. LEH, pp. 89-99.

Hachicha I. & Mathieu J.-P., 2009a, « Le design des services : approche modélisatrice/conceptrice », in Actes du 8ième Colloque International de la Recherche en sciences de gestion, Hammamet : Association tunisienne des sciences de gestion.

Hachicha I. & Mathieu J.-P., 2009b, « Design des ksour : un potentiel de service touristique », in Khatteli, H., Sghaïer M. (Éds.), Sociétés en transition et développement local en zones difficiles « DELZOD », Médenine : Institut des régions arides, pp. 531-543.

Hachicha I., Mathieu J.-P., 2009c, « Le patrimoine ksourien : un bel objet de recherche pour le “ marketing-design ” touristique », Colloque International « Tourisme et Objectifs du Millénaire pour le Développement », Sousse : Faculté de droit et des sciences économiques et politiques de Sousse.

Haddad M., 2012a, « La recherche d’un dispositif adapté de communication en zones fragiles au Sud tunisien : rôle d’un processus d’intelligence territoriale », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 125-134.

Haddad M., 2012b, « Gouvernance territoriale et dynamique des acteurs : quelles formes de communications dans une phase de transition ? », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 497-510.

Haddad M. 2009, « L’intelligence territoriale en zones arides : entre concertation et capacités communicatives », in Khatteli, H., Sghaïer M. (Éds.), Sociétés en transition et développement local en zones difficiles « DELZOD », Médenine : Institut des régions arides, pp. 545-556.

Haddad M., Ben Slymen S., 2011, « Les  territoires difficiles et menacés au sud-est tunisien : quelles formes de communications dans une phase de transition ? », Colloque Mondialisation des échanges, communication de crise et relations publiques, Éditions Quæ : Luxembourg, en ligne, accessible sur http://www.symposcience.org/exl-doc/colloque/ART-00002635.pdf.

Haddad M, Tbib A., 2008, « Dispositifs d’observatoires territoriaux et valorisation des interactions aux milieux ruraux », in Chaouikha L., Gdoura W., Meyer V. (Éds..), Interagir et transmettre, informer et communiquer : quelles valeurs, quelle valorisation ?, Tunis, Éditions SFSIC-ISD-IPSI, p. 539-55.

Jaouad M. & Tbib A., 2012, « Impacts du multilinguisme sur les économies des pays en voie de développement », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 255-269.

Jaouad M., Mtimet Z. & Tbib A.,2012, La prise en compte du contexte économique et social dans une approche d’observation territoriale pour un objectif de développement durable : cas du sud-est tunisien, in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 471-496.

Kazdaghli H., 2012, « La ville de Tunis face à son passé : un patrimoine urbain pluriel en Partage », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 153-160.

Khardouche A. & Makhloufi A., 2012, « Le rôle des médias et réseaux sociaux pour la promotion et le développement du tourisme saharien », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 569-582.

Khatalli H. & Gammoudi T., 2012, « Étude de la filière des plantes aromatiques et médicinales et perspectives de développement dans le sud est tunisien », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 295-308.

Mbarek  M., 2012, « Aire marine protegée dans les îles Kuriat à Monastir : écotourisme et développement local », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 279-294.

Merah A., 2012a, « Communication publique et construction médiatique d’un problème d’environnement. Cas des zones humides en Algérie », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 95-109.

Merah A., 2012b, « Médias et représentations sociales de l’environnement : cas des sites naturels de la région de Bejaia Algérie », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 555-568.

Meyer V. & Ben Abed M.-A., 2012, « Langages, objets, territoires et hospitalités : des thématiques pluridisciplinaires et fédératrices », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 29-44.

Meyer V. & Tbib A., 2012, « Les défis de la lutte contre la désertification et les aspirations au développement durable », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 45-60.

Meyer V., 2012, « Communication territoriale, communications d’action et d’utilité publiques : quelles définitions ? », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 63-78.

Meyer V., Sghaïer M. & Smati N., 2012, « Des zones fragiles et menacées : développements, publics et communications », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 1-4.

Morelli P. & Sghaïer M., 2012, « Communication publique, patrimoine, tourisme et développement territorial », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 11-28.

Morelli P., 2012, « Tourisme qualitatif et préservation du patrimoine : Oxymore ou solution durable. Les limites de la patrimonialisation via le web 2.0 », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 177-194.

Morelli P., 2009, « Blog, patrimonialisation et tourisme durable. Étude croisée des blogosphères marocaine et tunisienne », in Khatteli H., Sghaïer M. (Éds.), Sociétés en transition et développement local en zones difficiles « DELZOD », Médenine : Institut des régions arides, pp. 475-488.

Morelli P., 2008, « Blog et tourisme durable. L’exemple de la Tunisie », in Correia C., Tomé I. (Éd.), Enjeux et usages des technologies de l’information et de la communication. Dynamiques de développement au carrefour des mondes, Lisbonne : CITI, Universidade Nova de Lisboa, pp. 629-639.

Mzioudet-Faillon B., 2012a, « La communication territoriale en zones arides : quelles informations communiquer pour la confiance entre acteurs ? », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 111-124.

Mzioudet-Faillon B., 2012b« S’engager pour communiquer en confiance  dans les zones arides : cas de Menzel Habib – Tunisie », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp.511-524.

Mzioudet-Faillon B., 2011, « La communication territoriale en zones aridesQuelles informations communiquer pour la confiance entre acteurs ? », Colloque Mondialisation des échanges, communication de crise et relations publiques, Éditions Quæ : Luxembourg, en ligne, accessible sur http://www.symposcience.org/exl-doc/colloque/ART-00002633.pdf.

Ramou H., 2012, « L’Atlas : image touristique, identite amazighe et échange interculturel », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 121-134.

Smati N., 2012, « Radio régionale et mise en discours du patrimoine musical tunisien : de la médiatisation à la médiation », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 161-174.

Tbib A., Haddad M., 2008, « Observatoires de suivi socio-économique et environnement en zones arides et perspectives de communication autour de la désertification et du développement. », in Chaouikha L., Gdoura W., Meyer V. (Éds..), Interagir et transmettre, informer et communiquer : quelles valeurs, quelle valorisation ?, Tunis, Éditions SFSIC-ISD-IPSI, p.  259-271.

Tbib A., Meyer V., El Idi A., 2008, « Tourisme saharien entre espoir de développement durable et menaces de perturbations environnementales en zones arides tunisiennes », Colloque international de Tozeur : Tourisme saharien et développement durable, pp. 381-367.

Tbib A., Meyer V., El Idi A., 2007, « Tourisme saharien entre espoir de développement durable et menaces de perturbations environnementales en zones arides tunisiennes », colloque international Tourisme saharien et développement durable. Enjeux et approches comparatives organisé par l’UMR 063 C3ED de l’IRD et de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Université de Sousse et l’Unité de recherche Tourisme et Développement de la Faculté de droit et des sciences économiques et politiques de Sousse, Tozeur.

Tbib A., Meyer V., Jaouad M. et Ben Abed M. A., 2009, « Recherche scientifique et communication pour la lutte contre la désertification », in Khatteli, H., Sghaïer M. (Éds.), Sociétés en transition et développement local en zones difficiles « DELZOD », Médenine : Institut des régions arides, pp. 587-594.

Telaidjia D. & Kouadria N., 2012, « Gouvernance territoriale et conflit d’usage au parc national d’El Kala entre le programme présidentiel de l’autoroute est-ouest et les sites Ramsar », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 539-554.

Zérouali H., 2012a, « Patrimoine matériel et immatériel de la province de Nador (Maroc) : éléments méthodologiques et perspectives d’analyse », in Morelli P. & Sghaïer M. (dirs.), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan, coll. Communication et Civilisation, pp. 135-152.

Zerouali H., 2012b, « La patrimonialisation à l’épreuve du terrain : acteurs et enjeux dans la province de Nador », in Meyer V., Sghaïer M. & Smati N. (dirs.), Actes du colloque international Développement territorial, patrimoine et tourisme en zones fragiles et menacées: entre dynamiques économiques, démocratie participative et communication, Revue des régions arides, 8 (2/2012) Numéro spécial, Médenine : Institut des régions arides, pp. 323-336.

Thèses Loth

 

Dans le cadre du programme franco-maghrébin LOTH quatre thèses en sciences de l’information et de la communication ont été soutenues sous la direction du Professeur Vincent Meyer dans le cadre de codirection ou

cotutelle :

Références bibliographiques :

Belhassine S., 2010, Penser la médiation culturelle au Sud-est tunisien : objets et stratégies de valorisation, Thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication, sous la direction de Meyer V., Chouikha L. (co-tutelle), Université Paul Verlaine-Metz, Crem, Université de la Manouba, Tunis : IPSI.

Haddad M., 2008, Intelligence territoriale et observatoires socio-économiques et environnementaux : un processus d’intelligence territoriale adapté (PITA) à l’observatoire de Menzel Habib au sud de la Tunisie, Thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication sous la direction de Meyer V. et Sghaïer M., Université Paul Verlaine-Metz.

Mzioudet-Faillon B., 2011, Informer et communiquer en confiance ? Dispositifs et territoires en zones arides : Le cas de l’observatoire Menzel Habib (Tunisie), Thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication sous la direction de Meyer V. et Sghaïer M., Université Paul Verlaine-Metz.

Zérouali H., 2012, La patrimonialisation à l’épreuve du terrain : acteurs et enjeux dans la province de Nador, Thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication sous la direction de Meyer V. et  Ibnlkhayat N., Université de Lorraine.

Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb

Parution de l’ouvrage COMMUNICATION ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL EN ZONES FRAGILES AU MAGHREB sous la direction de Pierre Morelli et Mongi Sghaïer
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=38751

         Cet ouvrage questionne le lien entre communication publique et développement territorial dans certaines zones fragiles et menacées du Maghreb. Il clôt la première phase du programme de recherche franco-maghrébin LOTH (Langages, objets, territoires et hospitalités) né en 2006 d’une collaboration entre le Centre de recherche sur les médiations (CREM EA 3476, Université de Lorraine – Metz) et le Laboratoire d’économie et sociétés rurales de l’Institut des régions arides (LESOR, IRA – Medenine, Tunisie), et bénéficiant également du soutien de l’AUF et du CNRS-ISCC. Dans une volonté de rapprocher les sciences de l’information et de la communication (SIC) et les sciences économiques, ces travaux ouvrent des horizons de recherche inédits et induisent de nouveaux questionnements autour de notions telles que l’intelligence territoriale, le marketing territorial, la confiance entre acteurs du développement local, les perceptions et la valorisation de sites patrimoniaux…). La pluridisciplinarité au cœur de ce programme (SIC, sciences économiques, sciences de gestion et histoire) permet de sérier, dans une première partie, les questions liées à la communication territoriale rapportées aux différents patrimoines (architectural, culturel, géographique, historique, etc.) qui caractérisent les zones étudiées. La seconde partie traite de l’attractivité des territoires à travers le processus de patrimonialisation et interroge les enjeux liés au développement de formes touristiques alternatives à l’offre phare : le tourisme balnéaire.

Ont contribué à cet ouvrage : Hanane Abichou, Abdelatif Ait Heda, Sarra Belhassine, Mohamed Ali Ben Abed, Mouna El Gaied , Ikram Hachicha, Mohamed Haddad, Mohamed Jaouad, Habib Kazdaghli, Jean-Pierre Mathieu, Aissa Merah, Vincent Meyer, Pierre Morelli, Balkis Mzioudet – Faillon, Mongi Sghaïer, Nozha Smati, Amor Tbib, Hayat Zérouali