Parution ouvrage : Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb

 

Morelli Pierre., Sghaïer Mongi (dirs.), 2012,  Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : Éditions l’Harmattan, coll. Communication et civilisation, 280 p.

Cet ouvrage questionne le lien entre communication publique et développement territorial dans certaines zones fragiles et menacées du Maghreb. Il clôt la première phase du programme de recherche franco-maghrébin LOTH (Langages, objets, territoires et hospitalités) né en 2006 d’une collaboration entre le Centre de recherche sur les médiations (CREM EA 3476, Université de Lorraine – Metz) et le Laboratoire d’économie et sociétés rurales de l’Institut des régions arides (LESOR, IRA – Médenine, Tunisie), et bénéficiant également du soutien de l’AUF et du CNRS-ISCC. Dans une volonté de rapprocher les sciences de l’information et de la communication (SIC) et les sciences économiques, ces travaux ouvrent des horizons de recherche inédits et induisent de nouveaux questionnements autour de notions telles que l’intelligence territoriale, le marketing territorial, la confiance entre acteurs du développement local, les perceptions et la valorisation de sites patrimoniaux…). La pluridisciplinarité au cœur de ce programme (SIC, sciences économiques, sciences de gestion et histoire) permet de sérier, dans une première partie, les questions liées à la communication territoriale rapportées aux différents patrimoines (architectural, culturel, géographique, historique, etc.) qui caractérisent les zones étudiées. La seconde partie traite de l’attractivité des territoires à travers le processus de patrimonialisation et interroge les enjeux liés au développement de formes touristiques alternatives à l’offre phare : le tourisme balnéaire.

Ont contribué à cet ouvrage : Hanane Abichou, Abdelatif Ait Heda, Sarra Belhassine, Mohamed Ali Ben Abed, Mouna El Gaied , Ikram Hachicha, Mohamed Haddad, Mohamed Jaouad, Habib Kazdaghli, Jean-Pierre Mathieu, Aissa Merah, Vincent Meyer, Pierre Morelli, Balkis Mzioudet – Faillon, Mongi Sghaïer, Nozha Smati, Amor Tbib, Hayat Zérouali


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *